Du 4 décembre 2019 au 29 juin 2020

Vous pourrez admirer l’exposition des photos et textes tirés de notre ouvrage ETRE BEAU publié chez Stock. Ce symbole, faire entrer la différence et la diversité au Musée de l’Homme nous remplit d’allégresse, Astrid di Crollalanza et moi. C’est une reconnaissance humaine, une façon de ne pas être dans une sorte de commisération incongrue devant toutes les propositions d’incarnation ainsi que les accidents que la vie nous impose.
 
Car, faut-il le rappeler, 85 % des handicaps surviennent au cours de l’existence, 80% des handicaps sont invisibles, un salarié sur deux sera amené à connaître la situation de handicap provisoirement ou définitivement. Il y a douze millions d’handicapés en France. Il y a onze millions d’aidants familiaux qui accompagnent un proche en situation de dépendance en raison de son âge, de son handicap ou d’une maladie.
 
Combien de millions ne se posent jamais la question de la différence, de la souffrance, du corps qui lâche ou nous trahit ? Combien de millions ne savent pas se comporter ? Quoi dire ? Comment rencontrer l’autre ? Comment ne pas lui imposer sa maladresse, sa peur ou son dégoût ?
 
Pour toutes ces raisons, le projet Etre Beau est une porte sur ce mur infranchissable de la relation. Ouvrez-là… Au delà c’est glamour, drôle, renversant, émotif, joyeux, courageux, intrigant ? Derrière la porte, le chemin est fleuri et nous montre la voie inconnue de nos peurs affaiblies puis vaincues. Rendez-vous au Musée de l’Homme, pendant au moins six mois…
 
Photo de l’affiche, Camille Hagop par Astrid di Crollalanza